Guillaume Dunand présente les grandes lignes de la saison des catégories Jeunes Féminines.

 

Avec un groupe qui présente beaucoup de changements, comment abordes tu cette saison pour la catégorie M20/M17

 

Je reprends totalement cette catégorie et je repars de 0. C’est en effet un groupe qui évolue tous les ans et nous avons des départs dû aux études post bac ; nous avions fait 2 groupes la saison passée mais ce ne fut pas une réussite, vraiment trop compliqué à gérer pour bien des raisons. Cette saison, nous jouerons avec une équipe qui évoluera au niveau départemental, notre vrai niveau , ce qui sera aussi moins coûteux pour le club club et avec plus d'équipes à jouer ( l'an dernier en Régional seulement 3 clubs il n’y avait que 4 clubs dont le notre !). Le groupe présente beaucoup de qualités, il est étoffé mais jeune. L’expérience nous manquera certainement mais nous pourrons compenser par de la qualité technique et l'envie d'évoluer toutes ensemble. Aux filles de s’investir véritablement, avec pour but de leur permettre d’évoluer, de progresser et de refuser la défaite!. Mon objectif est de terminer dans les 3 premières équipes du championnat.

D’autre part, c’est une catégorie importante car c’est la dernière en jeune avant d’intégrer pour certaines la régionale 2. Je fais à cet égard des passerelles au cours de la saison aves des filles qui ont le potentiel mais surtout qui en veulent à chaque entrainement et à chaque rencontre… Bref, qui ne lâchent rien. Il ne faut pas oublier évidemment la partie technique, mais je me base sur l’aspect humain en priorité.

Je cherche aussi à mettre en place un entrainement BONUS afin de préparer certaines compétitions mais aussi offrir à certaines qui l’auront méritée une 3ème session. Cet entrainement pourra être aussi être ouvert à certaines M15, toujours selon leur engagement et leur niveau.

 

La catégorie M15 se présente avec beaucoup de licenciées, comme allez vous fonctionner ?

Comme la saison passée, nous allons encore présenter 3 groupes distincts. C’est génial en soi car les filles veulent rester et montre que notre travail au club est apprécié et de qualité. Mais il existe aussi un revers de la médaille : une surcharge de coordination, de planification et surtout pour trouver des entraineurs compétents ! Ce dernier point n’est vraiment pas simple et je dois dire que l’été a été chaud… En somme, mon travail est de m’assurer que tout sera nickel pour que lorsque les filles se présenteront dans un mois pour leur premier entrainement tout soit ok et j'y travaille encore dessus d'ailleurs!

 

Le groupe A sera coaché par Stéphanie Rippert, grande figure du club ; elle a par exemple entre autres coaché Myriam Vidal dans ses jeunes années (interview de la semaine passée) et c’est un avantage indéniable de pouvoir compter sur une entraineur si qualifiée et ayant connu tant d’années le haut niveau. J’espère que les filles en sont conscientes. Le groupe sera composée d’une petite dizaine de joueuses et représentera le club en championnat départemental, en coupe de France ou lors de Challenges avec quelques M16. Le groupe a vraiment beaucoup de qualité, prometteur sous certains aspects mais qui doit apprendre à s'entrainer et jouer ensemble. Si les filles continuent sur leur lancée, certaines pourraient être appelées en R2 d’ici 2 à 3 ans. 2 d’entre elles ont d’ailleurs déjà pris part à certains entrainements de leurs ainées cette anée, cela s’est bien passé, j’espère pouvoir renouveler l’expérience.

J’ai la même approche que pour les M17/M20, certaines pourront bénéficier d’un entrainement supplémentaire afin de faciliter le jeu des passerelles entre générations, j’y suis vraiment attaché.

 

Le groupe B sera comme cette année entrainé par Lucie qui a fait un excellent travail avec Thomas dans leur progression technique. L’objectif pour les filles sera de s’approcher des meilleures équipes en 6*6, je pense qu’elles en ont la capacité.

 

Je prendrai pour ma part en charge le groupe C qui est un groupe tout neuf, tout jeune, tout fougueux. Il sera composé de jeunes M1 et M2 et reste à construire. Je connais toutes ces filles qui pour beaucoup montent cette année de la catégorie M13 à M15. C’est un vrai plaisir de continuer à les suivre. Je les intègre aux 7 « anciennes » dont Lisa avait la charge la saison passée, je pense que la mayonnaise va bien prendre entre des jeunes qui en veulent et des 2èmes années qui vont exploiter leur physique lors des compétitions à venir. Nous avons ici un groupe M15 hétérogène certes, mais qui présente de bonnes qualités pour réussir. L’objectif premier, avant même un quelconque classement flatteur, sera de commencer à apprendre le 6*6 en plateau et de pratiquer le « vrai » volley, ce à quoi elles aspirent depuis quelques années déjà. A noter que certaines M12/M13 pourraient, comme cette année avec Lisa, rejoindre des entrainements si elles le méritent.

En somme, la plupart de nos joueuses auront la possibilité de bénéficier d’une session hebdomadaire supplémentaire, toujours selon le jugement des coachs et des parents il va de soi. C’est une chance pour l’apprentissage, une marque de fabrique du « Made in Seyssins »

 

Au niveau des M13 et M12, le groupe ne devrait pas trop bouger, c’est un bon indicateur qui montrent que les filles aiment jouer ensemble…

Oui, et qu’elles aiment le Volley ! Les inscriptions n’ont pas encore eu lieu, mais les échos de fin de saison montreraient clairement un niveau d’attrition assez faible, c’est positif. Thomas Brissot a accepté de gérer le groupe après son expérience avec les M15 cette saison. C’est un super coach et les filles auront vraiment beaucoup de chance de l’avoir !

Si toutes les filles reprennent, le groupe des M13 sera de nouveau très étoffé. Avec le départ des grandes qui passent en catégorie M15 comme Tina, Ninon ou Mathilde, j’attends que Anouk, Anna et Manon prennent leur place & aident les autres filles à progresser. Il est difficile de parler d’objectif car c’est une catégorie qui peut amener des surprises tous les ans. Mais gageons que Grenoble, la Vallée de la Gresse, la Tour du Pin et surtout le Voironnais possèdent des effectifs pour jouer le podium ! Aux Seyssinoises de se faire une place au soleil et montrer qu’elles peuvent bouger ces grosses écuries. En beach, nous essayerons de garder notre titre individuel et par équipe dans cette discipline.

Pour la catégorie M12, Léa et Kler voudront évidemment refaire un podium en championnat CD38 et de se requalifier pour la Finale Régionale, comme cette saison. Comme certaines de leurs coéquipières M13, ce sont déjà des jeunes compétitrices qui détestent perdre, mais elles ne doivent pas se mettre de pression inutile, je leur répète, le plus important est qu’elles prennent du plaisir sur le terrain, peu importe le résultat, comme d’ailleurs toutes les autres jeunes qui reprendront l’entrainement mi-septembre.

 

Concernant l’école de volley, Capucine est partie suivre ses études à Paris, as-tu trouvé des coachs pour la remplacer ?

Absolument, Meghan Benoit reprendra le groupe comme cette année en compagnie de Lola Martinez. C’est la base de notre formation « Made In Seyssins » et nous apportons tout le sérieux nécessaire pour que les plus jeunes puissent découvrir le volley dans la bonne humeur et avec le maximum de bienveillance.

 

Comment allez-vous fonctionner pour les plateaux le week-end ?

Nous allons remettre en place les doodles pour organiser les déplacements et les plateaux hors de l’agglomération. Par contre, le comité nous a déjà prévenus qu’ils allaient dédoubler beaucoup de ces plateaux cette saison, surtout en M13 & M15… Nous aurons vraiment besoin de parents pour accompagner les enfants car notre structure associative ne nous permet pas d’avoir plusieurs accompagnants par catégorie. Je préviendrai des modalités en Septembre lors des inscriptions quand j’aurai le calendrier des rencontres « salle » de la saison.

 

As-tu un dernier message pour les filles qui vont reprendre dans un mois ?

J’espère qu’elles sont motivées, la saison se présente sous les meilleures hospices pour tous les catégories avec des objectifs variés, tous les coachs sont motivés, je peux le certifier ! Même si je me répète, nous aurons besoin des parents pour nous aider dans différentes missions durant toute la saison. Je compte sur tout le monde et je remercie tous les entraineurs qui donnent de leur temps chaque semaine et week-end pour nos équipes de jeunes, sans eux il n' y a pas de club!

Après un lever (très) tôt un Dimanche pour les ados, pour les coachs (dédicace à Aurélie…) et les parents, la joyeuse troupe quitte Seyssins bien avant 8:00. On oublie évidemment pas Lola qui représente l’arbitre officielle Jeune du club. Arrivées à Saint Chamond les premières, les filles ont pris le temps de découvrir les lieux avant d’aller s’échauffer. Café pour les parents offert par le club recevant (merci à eux), Causerie de Guillaume d’avant match et il est déjà l’heure de la réunion d’introduction de la Ligue.

Premier match face à Annemasse qui fait forte impression par ses joueuses très grandes et athlétiques : avec des gabarits assez petits et fins (à part Anouk pour la taille), Seyssins se fait bouger lors des échanges et canarder sur les services smachés servis forts et très profonds. Les 5 filles répondent par de l’envie et défendent, espérant que les adverses fassent des fautes. Finalement, Annemasse s’impose logiquement 25-16.

Le deuxième match se présente un peu mieux sur le plan physique avec les Drômoises de Romans plus petites que les Hautes Savoyardes, mais présentant des atouts techniques bien supérieurs. Beaucoup de longs échanges, les Seyssinoises sont rapidement menées à la marque par manque de mobilité et de replacement sur le terrain. De plus, et c’est une première pour elles, nos joueuses font face à un public bruyant venu nombreux acclamer Romans lors des échanges et… sur les services de leurs adversaires. Deuxième match plié en moins de 30 minutes 25-15.

Sachant que seules les 2 premières équipes joueront les 4 premières places lors de la seconde phase de la compétition, le calcul est vite fait et la joyeuse troupe comprend que tout espoir de podium s’est évaporé. Les filles veulent finir cette matinée sur une note positive et la rencontre face à Epi de Saint Grammond s’annonce à leur portée. Mais avec de nombreuses fautes directes, de la désorganisation et peut être une sorte de résignation avec 2 défaites successives, les filles de Seyssins laissent filer la rencontre et s’inclinent 25-18.

La pause s’impose pour réparer les bobos (strappings de quelques doigts endoloris ou retournés…), remplir les ventres vides (pic nic 100% sandwich, chips et autres Haribos) et plaisanter à l’extérieur à l’écart des autres équipes. On sent le groupe remotivé, plus soudé et quelque chose fait dire aux adultes que l’après-midi ne va ressembler en rien au matin !  Les filles savent qu’elles jouent désormais les places 5 à 8 et elles semblent se dire « ca sera la 5ème sinon rien »…

La rencontre contre Margès arrive à point nommé car elle permet aux filles de prendre conscience de leur force sur les longs échanges quand elles oscillent entre Jeu direct, à 2 ou 3 passes et… que la vie est plus simple quand leurs services finissent plus souvent dans le terrain. Margès ne démérite pas mais a tendance à se désorganiser face à des Seyssinoises qui cherchent ainsi la profondeur et les espaces laissés vacants par les Drômoises. Premier set est remporté par Seyssins 21-12, le deuxième est plus accroché avec un petit peu de relâchement 21-18. Cette victoire remobilise tout le groupe et les filles vont se reposer et s’hydrater en attendant la fin du 3ème set entre Epi Saint Grammond et Saint Chamond.

La rencontre face à Saint Chamond est plus délicate face à des adversaires aguerries dans l’art de la feinte, les deux équipes se rendant coup pour coup pendant 2 sets ! Les écarts ne dépassent jamais 4 points d’écart, rendant la pression importante sur et autour du terrain. Les temps morts permettent aux joueuses de boire, le gymnase affichant avoisinant les 25 ou 26 degrés. Le match se finit par deux sets remportés par les iséroises 21-17 et 21-18

15 :00 maintenant : rappelons que Anouk, Léa, Anna, Kler et Elise ont entre 10 et 12 ans (tout comme leurs adversaires du tournoi il va de soi)… Et que toutes les compétitrices viennent déjà de jouer 7 sets en quelques heures, ce qui n’est pas rien pour des organismes de cet âge !

Il y a comme un gout de revanche dans l’air pour l’ultime rencontre de la journée. En effet, c’est la deuxième fois que Seyssins et l’Epi Saint Grammond s’affrontent, une place de 5ème ou 6ème est en jeu. Match intense de 45 minutes avec des poussées des Seyssinoises de 4 ou 5 points, des remontadas de Saint Grammond quasi-immédiates ! Les parents des 2 équipes poussent sur les côtés du terrain, les filles sur le banc n’ont plus de voix à force de crier… Les deux sets se ressemblent au niveau du déroulé, Seyssins domine mais pèche sur des balles faciles avec beaucoup de services perdus. Mais au bout du bout, supportées également par les Grenobloises ayant finies leurs rencontres, les petits sangliers peuvent laisser exploser leur joie sur un score de 21-19 et 22-20 !

Remise des prix, nous applaudissons les Grenobloises 3èmes ! Les équipes d'Annemasse et de Romans (rencontrés dans la poule de brassage du matin...) terminent respectivement 1ères et 2èmes. Et à la surprise générale, il semblerait que plusieurs équipes aient voté Seyssins pour le Fair Play et les filles sont appelées à récupérer le trophée des mains du représentant de la Ligue. Moment de joie pure, une sorte de victoire en somme pour clore cette longue journée de Volley. 

Retour sans trop se perdre pour certains, une belle journée pour les filles qui clôt une saison M12 bien remplie par une 3ème place CD38 et cette 5ème place Régionale ! Anouk et Léa seront les fers de lance de la catégorie M13 la saison prochaine ; Elise, Kler et Léa pourront jouer une saison de plus dans la catégorie M12. 

 

Merci à Aurélie, Lola, Guillaume et aux parents qui ont fait le déplacement pour coacher, arbitrer et soutenir les filles ce Dimanche ! Bel été et toutes et à tous.

Guillaume avait décidé de corser la fin de saison pour les M13 féminines pour ce dernier plateau organisé par la vallée de la Gresse. En effet, Seyssins a aligné 2 équipes mais les filles ont dû jouer à 3 contre 4 adversaires afin de se rendre compte de leur positionnement et… de leurs erreurs de placement/replacement. Respectivement 4èmes et 5èmes avant ce 7ème et dernier tour, les 2 équipes ont souffert contre des adversaires qu’elles avaient pourtant dominées lors des tours précédents.

 

Tina et Maélya absentes, Ninon, Esther et Mathilde finissent 2èmes/5 de leur poule derrière l’équipe 3 de la vallée de la Gresse. Après avoir perdu leur 1er match par péché de replacement (Amen), elles ont rectifié le tir en mettant leurs adversaires en difficulté sur les relances et en faisant jouer leur technicité.

 

Kler, Anouk et Léa (THE capitaine du shi fou mi) n’ont gagné qu’un seul match sur leur 5 rencontres du jour. Avec des équipes adverses présentant des gabarits bien plus grands, les filles se sont accrochées sur tous les matchs mais elles ont appris à leur dépens qu’un replacement, c’est vital quand on est une de moins sur le terrain ! Gros point positif tout de même pour Capucine, les 3 joueuses devraient être alignées pour le PQFR des M12 début Mai et des amorces d’automatismes sont apparus avec des bonnes réceptions de Léa, des passes de Kler et des retours poussés/smachés d’Anouk qui leur ont permis de mettre en difficulté leurs adversaires du jour de 2 ou 3 ans leurs ainées… et surtout avec une coéquipière de plus !

 

Les 2 équipes de Seyssins se sont retrouvées pour leur dernier match l’une contre l’autre. Ambiance chambrage garantie avec Ninon à la baguette, danses improvisées de l’équipe Fanion pour leur dernier match de championnat dans cette catégorie, les plus jeunes ont répondu par de la bonne humeur, de la cohésion et n’ont jamais laissé filer aucun point ! Victoire 25 – 14 pour le fun, bravo aux grandes qui ont réalisé une belle saison et finissent donc 4èmes /16 au classement final.

 

Une Belle rencontre de volley a eu lieu hier soir au gymnase Yves Brouzet. Dans le cadre du PQFR, les Seyssinoises recevaient les Grenobloises qui ont survolé le championnat M12 cette saison.

Avec une excellente ambiance sur le terrain et dans les gradins, les filles se sont bien fait plaisir car l'enjeu était de savoir qui serait l'équipe championne du Comité Isère et sa Dauphine ! En effet, les 2 équipes étaient déjà qualifiées pour la finale régionale qui aura lieu le Dimanche 3 Juin à Saint Chamond dans la Loire.

Yvan, Guillaume et Aurélie (en l'absence de Capucine) ont souvent joué de temps morts pour expliquer les petites erreurs commises lors de certains échanges. Plus vives et aguerries aux combinaisons à 3, les Grenobloises ont déroulé leur jeu comme du papier à musique et ont imposé leur taille dans les échanges en ne laissant que des options défensives aux joueuses locales. Grenoble s'impose finalement en 3 sets (25/14 25/12 25/20) face à Anna, Anouk, Elise, Léa et Kler.

Un grand bravo à Lucie et à Manon qui étaient venues soutenir leurs copines ! Il reste quelques entraînements pour recalibrer les erreurs de placement et chercher à mettre plus leurs adversaires en difficulté : la technique ne fait pas tout...

 

Cet après-midi se jouait à Saint Martin d’Hères le 6ème et dernier plateau M15/M17 de la saison 2017/2018 pour les Féminines.

 

Seyssins occupait la 1ère place du classement devant Chambéry avant cette journée et la logique de l’année a été respectée !

 

Toutefois, l'équipe 1 de Guillaume finit 2ème /12 avec une défaite amère contre Grenoble en Finale. Le groupe est évidemment déçu par cette petite contreperformance en finale mais se console amplement en regardant le classement général final !

Il est à noter que cette équipe est toute jeune et a commencé à jouer en 6*6 en Septembre uniquement, et cela avec des Minimes 1ère année ! C'est vraiment encourageant pour les années futures.

 

L'équipe 2 de Lucie finit 6ème du tournoi. Le groupe a joué de mieux en mieux au fur et à mesure des plateaux mais il faudra continuer à travailler encore plus dur pour aller chercher un meilleur classement la saison prochaine.

 

Finalement, l'équipe 3 de Lisa finit 11ème avec un groupe qui est en train d'apprendre les bases du 6*6. Leur participation continue à chaque plateau 6*6 va leur permettre de se perfectionner et d’évoluer par rapport au jeu en 4*4 qui reste leur zone de confort.

 

Un grand bravo à toutes les joueuses et aux encadrants pour une année pleine et agréable en tout point de vue ?