Guillaume Dunand présente les grandes lignes de la saison des catégories Jeunes Féminines.

 

Avec un groupe qui présente beaucoup de changements, comment abordes tu cette saison pour la catégorie M20/M17

 

Je reprends totalement cette catégorie et je repars de 0. C’est en effet un groupe qui évolue tous les ans et nous avons des départs dû aux études post bac ; nous avions fait 2 groupes la saison passée mais ce ne fut pas une réussite, vraiment trop compliqué à gérer pour bien des raisons. Cette saison, nous jouerons avec une équipe qui évoluera au niveau départemental, notre vrai niveau , ce qui sera aussi moins coûteux pour le club club et avec plus d'équipes à jouer ( l'an dernier en Régional seulement 3 clubs il n’y avait que 4 clubs dont le notre !). Le groupe présente beaucoup de qualités, il est étoffé mais jeune. L’expérience nous manquera certainement mais nous pourrons compenser par de la qualité technique et l'envie d'évoluer toutes ensemble. Aux filles de s’investir véritablement, avec pour but de leur permettre d’évoluer, de progresser et de refuser la défaite!. Mon objectif est de terminer dans les 3 premières équipes du championnat.

D’autre part, c’est une catégorie importante car c’est la dernière en jeune avant d’intégrer pour certaines la régionale 2. Je fais à cet égard des passerelles au cours de la saison aves des filles qui ont le potentiel mais surtout qui en veulent à chaque entrainement et à chaque rencontre… Bref, qui ne lâchent rien. Il ne faut pas oublier évidemment la partie technique, mais je me base sur l’aspect humain en priorité.

Je cherche aussi à mettre en place un entrainement BONUS afin de préparer certaines compétitions mais aussi offrir à certaines qui l’auront méritée une 3ème session. Cet entrainement pourra être aussi être ouvert à certaines M15, toujours selon leur engagement et leur niveau.

 

La catégorie M15 se présente avec beaucoup de licenciées, comme allez vous fonctionner ?

Comme la saison passée, nous allons encore présenter 3 groupes distincts. C’est génial en soi car les filles veulent rester et montre que notre travail au club est apprécié et de qualité. Mais il existe aussi un revers de la médaille : une surcharge de coordination, de planification et surtout pour trouver des entraineurs compétents ! Ce dernier point n’est vraiment pas simple et je dois dire que l’été a été chaud… En somme, mon travail est de m’assurer que tout sera nickel pour que lorsque les filles se présenteront dans un mois pour leur premier entrainement tout soit ok et j'y travaille encore dessus d'ailleurs!

 

Le groupe A sera coaché par Stéphanie Rippert, grande figure du club ; elle a par exemple entre autres coaché Myriam Vidal dans ses jeunes années (interview de la semaine passée) et c’est un avantage indéniable de pouvoir compter sur une entraineur si qualifiée et ayant connu tant d’années le haut niveau. J’espère que les filles en sont conscientes. Le groupe sera composée d’une petite dizaine de joueuses et représentera le club en championnat départemental, en coupe de France ou lors de Challenges avec quelques M16. Le groupe a vraiment beaucoup de qualité, prometteur sous certains aspects mais qui doit apprendre à s'entrainer et jouer ensemble. Si les filles continuent sur leur lancée, certaines pourraient être appelées en R2 d’ici 2 à 3 ans. 2 d’entre elles ont d’ailleurs déjà pris part à certains entrainements de leurs ainées cette anée, cela s’est bien passé, j’espère pouvoir renouveler l’expérience.

J’ai la même approche que pour les M17/M20, certaines pourront bénéficier d’un entrainement supplémentaire afin de faciliter le jeu des passerelles entre générations, j’y suis vraiment attaché.

 

Le groupe B sera comme cette année entrainé par Lucie qui a fait un excellent travail avec Thomas dans leur progression technique. L’objectif pour les filles sera de s’approcher des meilleures équipes en 6*6, je pense qu’elles en ont la capacité.

 

Je prendrai pour ma part en charge le groupe C qui est un groupe tout neuf, tout jeune, tout fougueux. Il sera composé de jeunes M1 et M2 et reste à construire. Je connais toutes ces filles qui pour beaucoup montent cette année de la catégorie M13 à M15. C’est un vrai plaisir de continuer à les suivre. Je les intègre aux 7 « anciennes » dont Lisa avait la charge la saison passée, je pense que la mayonnaise va bien prendre entre des jeunes qui en veulent et des 2èmes années qui vont exploiter leur physique lors des compétitions à venir. Nous avons ici un groupe M15 hétérogène certes, mais qui présente de bonnes qualités pour réussir. L’objectif premier, avant même un quelconque classement flatteur, sera de commencer à apprendre le 6*6 en plateau et de pratiquer le « vrai » volley, ce à quoi elles aspirent depuis quelques années déjà. A noter que certaines M12/M13 pourraient, comme cette année avec Lisa, rejoindre des entrainements si elles le méritent.

En somme, la plupart de nos joueuses auront la possibilité de bénéficier d’une session hebdomadaire supplémentaire, toujours selon le jugement des coachs et des parents il va de soi. C’est une chance pour l’apprentissage, une marque de fabrique du « Made in Seyssins »

 

Au niveau des M13 et M12, le groupe ne devrait pas trop bouger, c’est un bon indicateur qui montrent que les filles aiment jouer ensemble…

Oui, et qu’elles aiment le Volley ! Les inscriptions n’ont pas encore eu lieu, mais les échos de fin de saison montreraient clairement un niveau d’attrition assez faible, c’est positif. Thomas Brissot a accepté de gérer le groupe après son expérience avec les M15 cette saison. C’est un super coach et les filles auront vraiment beaucoup de chance de l’avoir !

Si toutes les filles reprennent, le groupe des M13 sera de nouveau très étoffé. Avec le départ des grandes qui passent en catégorie M15 comme Tina, Ninon ou Mathilde, j’attends que Anouk, Anna et Manon prennent leur place & aident les autres filles à progresser. Il est difficile de parler d’objectif car c’est une catégorie qui peut amener des surprises tous les ans. Mais gageons que Grenoble, la Vallée de la Gresse, la Tour du Pin et surtout le Voironnais possèdent des effectifs pour jouer le podium ! Aux Seyssinoises de se faire une place au soleil et montrer qu’elles peuvent bouger ces grosses écuries. En beach, nous essayerons de garder notre titre individuel et par équipe dans cette discipline.

Pour la catégorie M12, Léa et Kler voudront évidemment refaire un podium en championnat CD38 et de se requalifier pour la Finale Régionale, comme cette saison. Comme certaines de leurs coéquipières M13, ce sont déjà des jeunes compétitrices qui détestent perdre, mais elles ne doivent pas se mettre de pression inutile, je leur répète, le plus important est qu’elles prennent du plaisir sur le terrain, peu importe le résultat, comme d’ailleurs toutes les autres jeunes qui reprendront l’entrainement mi-septembre.

 

Concernant l’école de volley, Capucine est partie suivre ses études à Paris, as-tu trouvé des coachs pour la remplacer ?

Absolument, Meghan Benoit reprendra le groupe comme cette année en compagnie de Lola Martinez. C’est la base de notre formation « Made In Seyssins » et nous apportons tout le sérieux nécessaire pour que les plus jeunes puissent découvrir le volley dans la bonne humeur et avec le maximum de bienveillance.

 

Comment allez-vous fonctionner pour les plateaux le week-end ?

Nous allons remettre en place les doodles pour organiser les déplacements et les plateaux hors de l’agglomération. Par contre, le comité nous a déjà prévenus qu’ils allaient dédoubler beaucoup de ces plateaux cette saison, surtout en M13 & M15… Nous aurons vraiment besoin de parents pour accompagner les enfants car notre structure associative ne nous permet pas d’avoir plusieurs accompagnants par catégorie. Je préviendrai des modalités en Septembre lors des inscriptions quand j’aurai le calendrier des rencontres « salle » de la saison.

 

As-tu un dernier message pour les filles qui vont reprendre dans un mois ?

J’espère qu’elles sont motivées, la saison se présente sous les meilleures hospices pour tous les catégories avec des objectifs variés, tous les coachs sont motivés, je peux le certifier ! Même si je me répète, nous aurons besoin des parents pour nous aider dans différentes missions durant toute la saison. Je compte sur tout le monde et je remercie tous les entraineurs qui donnent de leur temps chaque semaine et week-end pour nos équipes de jeunes, sans eux il n' y a pas de club!